Économie, développement et relations internationales

Coordonnatrice : Catherine Baron

Le cours est structuré en deux parties : un cours de 10h de C. Cournil sur les aspects "Migration et développement" (résumé ci dessous) et un Cours de 10H de Stéphanie Lima sur les liens "migration et développement" (résumé à venir)

Cours de C. Cournil :

Les changements environnementaux globaux exacerbent les pressions migratoires, soulevant de nouveaux défis pour la Communauté internationale. Dans ce contexte, bien comprendre les enjeux portant sur les cadres juridiques qui orientent les trajectoires migratoires et garantissent les droits des migrants est essentiel.

·  Cette enseignement traitera d’abord de la (ré)découverte des migrations environnementales et de sa progressive mise à l’agenda international.

·   Puis, la faiblesse des cadres normatifs (droit international, droit régional (européen) et national) sera questionnée à l’aune de l’urgence climatique.

·    Un volet prospectif et critique présentera enfin les mécanismes de gouvernance internationale qui émergent timidement et se structurent notamment dans le droit international du climat et des migrations.


Ce séminaire approfondit le thème de la pauvreté qui avait été abordé dans le cours de spécialité "Socio-Economie du développement" en 4AD2P1. Nous ferons, dans un premier temps, un état des lieux de la pauvreté et des inégalités dans le monde. Puis, nous discuterons le concept de pauvreté et les différentes approches de la pauvreté. Enfin, nous montrerons l’évolution des politiques de lutte contre la pauvreté dans le temps. Nous analyserons plus précisément les fondements et l'impact de certains outils et préconisations internationales pour lutter contre la pauvreté : par exemple, les Documents stratégiques de lutte contre la pauvreté (DSRP), Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), etc.

L’ensemble de ces questionnements sera abordé à travers des exposés qui porteront sur un auteur ou un courant représentatif de ces « nouvelles approches de la pauvreté ». Une liste d’auteurs (5) est proposée par l’enseignante. Les étudiants s’organiseront en groupe et travailleront sur un auteur et le courant qu’il représente.




Séminaire Genre et Développement, focus « Pratiques et approches conceptuelles de l’économie solidaire »

Isabelle Guérin et Isabelle Hillenkamp, IRD-CESSMA

Ce séminaire a deux objectifs :

-          sensibiliser les étudiant-e-s au genre, à la fois comme outil d’analyse et comme objet de politiques de développement. Il s’agira d’offrir des outils permettant de réfléchir de manière critique aux politiques actuelles de développement dites de genre, qu’il s’agisse des politiques publiques, nationales ou internationales, ou des initiatives locales ;

-          sensibiliser les étudiant-e-s aux pratiques et approches conceptuelles de l’économie solidaire. économie solidaire, sociale, populaire, communautaire, agroécologie… Sous des vocables divers, nombreuses sont les pratiques et les organisations, notamment au Sud, qui misent sur les relations de solidarité et les espaces de délibération pour démocratiser l’économie. Parce que la solidarité est un attribut social féminin ou parce que ces initiatives concernent en premier lieu des secteurs d’activités comme l’alimentation, l’habitat, l’artisanat, les services ou les soins aux personnes ou à la nature, l’économie solidaire est souvent animée par et pour des femmes. Modèle de développement et d’empowerment pour les uns, piège et instrument de la reproduction des inégalités sociales pour les autres, la signification de la participation des femmes à l’économie solidaire débouche souvent sur une fausse dichotomie. Pour tenter de la dépasser, ce séminaire discutera les conditions, socioéconomiques et politiques, auxquelles ces pratiques peuvent permettre une renégociation des rapports de genre et une plus grande autonomie des femmes. A partir de la présentation de différents cas, notamment en Amérique latine, les étudiant.es seront invité.es à explorer l’usage d’approches conceptuelles issues de l’économie féministe, de la socioéconomie, de la sociologie des espaces publics et des sujets politiques, et de l’épistémologie des émergences, pour construire leurs réponses à ces questions


Ce séminaire est organisé autour de plusieurs interventions de chercheurs, spécialisés sur les aires Afrique et/ou Asie. Ils interviendront sur leurs problématiques de recherche, sur une durée de 3 à 5 heures. Ces thématiques sont renouvelées chaque année en fonction des recherches qu'ils conduisent. De plus, certains intervenants changent d'une année sur l'autre.

Le détail des interventions est précisé sur la plateforme pour chaque intervention.

Ecriture d'un projet en réponse à un appel à projet émanant de bailleurs de fonds. Cette année, les étudiants répondront à un appel à projet de l'Agence Française de Développement (AFD). Il s'agit d'un travail de groupe sur le semestre.
Mise en application des enseignements de Gestion de projet sur un cas pratique: élaboration d'une fiche d'intention, d'un budget prévisionnel, d'un cadre logique et d'un chronogramme.