Espace d'information et d'échange.

Espace réservé au coordinateur de parcours et au service de scolarité

Ce cours vise à comprendre l’évolution du système éducatif français, ainsi que les politiques menées dans ce domaine. Les politiques d’éducation sont-elles des politiques comme les autres ? Qui gouverne les politiques d’éducation dans un contexte marqué par un changement d’échelle et l’introduction de principes et de dispositifs de construction de l’action publique empreints du tournant managérial ? Ce cours s’attache à rendre compte des acteurs, processus et enjeux des politiques d’éducation. Pour cela, il mobilisera les outils d’analyse des politiques publiques. Il montrera comment les politiques d’éducation sont révélatrices des transformations contemporaines de l’action publique (managérialisation, individualisation) mais aussi de leur singularité.


Aucune question ne peut aujourd'hui faire l'économie de la dimension européenne, l’éducation n’y fait pas exception. Ce module vise plus précisément à comprendre les effets du processus d’intégration européenne sur les politiques d’éducation. En réinscrivant le processus d’européanisation dans un contexte plus général d’internationalisation des systèmes éducatifs (l’OCDE et l’enquête PISA notamment), l’objectif est de comprendre qui sont les acteurs qui, par leurs initiatives et leurs compétences, produisent cette européanisation. La place de l’éducation sur l’agenda européen, la convergence des systèmes éducatifs en Europe, l’appropriation mais aussi les résistances au processus d’européanisation seront tour à tour explorées.

L'objectif de ce module vise à se questionner sur la problématique des identités professionnelles en situation de travail. Il s'agira de découvrir en quoi et comment les différents savoirs relatifs à cette thématique sont mobilisables, pour mieux maîtriser les situations de gouvernance des systèmes éducatifs. Ce cours s'appuiera sur l'approche ergologique en confrontation avec certaines analyses sociologiques développées autour des identités professionnelles. Sur le plan pédagogique au cours de ces séances, nous ferons se croiser les expériences professionnelles, les questionnements et les débats ayant trait à l'activité dans les systèmes d'éducation et les savoirs plus conceptuels.


L'action publique en mouvement. Manifet-Larrosa.

Module 8 : Sociologie de l'action éducative.

Ce cours vise à comprendre les processus de différenciation des trajectoires scolaires des élèves, étape indispensable pour élaborer des dispositifs pertinents en matière de lutte contre les inégalités sociales, sexuées ou encore celles liées aux parcours migratoires des familles. Après un état des lieux des inégalités de scolarisation en France aujourd’hui, le cours analyse dans un premier temps le rôle des socialisations familiales dans la construction de rapports à l’école et aux savoirs scolaires différenciés. Il insiste notamment sur les pratiques éducatives familiales en milieu populaire, et sur les conditions de la réussite dans les familles peu dotées scolairement. La réflexion se déplace dans un deuxième temps vers les formes de socialisation scolaire et leurs effets sur les parcours des élèves. Elle s’intéresse aux conséquences des modes de gouvernance générant des « effets établissement » et des « effets classe », et à l’impact des pratiques enseignantes sur des publics diversifiés.

 

Module transversal.Cette formation est destinée à l'acquisition des méthodologies et techniques de recherche documentaire. Nous essaierons d'apporter des solutions pratiques aux différents problèmes liés à la réalisation de la bibliographie du mémoire. Pour cela nous proposerons d'explorer les méthodes d'interrogation des catalogues, de certaines bases de données, et les normes de présentation des références bibliographiques.L'ensemble des ressources et des exercices est proposé en version en ligne.

Mots clefs :

recherches documentaires, bases de données, normes bibliographiques